Les problèmes de circulation entre la sortie de l’autoroute A13, au péage de Buchelay, et les quatre zones d’activité qui l’entourent, devraient être réglés en 2019. C’est du moins ce qu’espère la Communauté d’agglomération de Mantes en Yvelines (Camy), en lançant début 2016 un chantier d’envergure, comprenant ponts et nouvelles routes.

Le projet est estimé à plus de 17 millions d’euros HT, co-financés avec les conseils régional et départemental. Il est actuellement proche du lancement, car en phase d’enquête publique : le dossier est consultable au siège de la Camy ou en mairie de Buchelay jusqu’au 11 mai.

A13 : l’échangeur de Rosny-sur-Seine repoussé à 2020 ?

En 2013, les différentes collectivités locales concernées, ainsi que la Société des autoroutes Paris Normandie (SAPN), annonçaient pour 2016 l’arrivée d’une nouvelle sortie de l’autoroute l’A13. Elle sera située au niveau de la zone d’activité des Marceaux, en bordure de Rosny-sur-Seine. Quelques kilomètres après le péage de Buchelay dans la direction de Rouen, cette sortie sera payante : de 1,20 € avec abonnement pour les riverains, à 2,70 € sans abonnement.

Le chantier a été estimé à 36 millions d’euros HT. L’enquête publique relative aux travaux d’aménagement de la Communauté d’agglomération de Mantes en Yvelines (Camy) évoque à nouveau le sujet dans ses pages : « Cette mise en service est prévue à l’horizon 2020 », est-il précisé. Les entreprises, et les Rosnéens aisés, devront donc patienter encore un peu.

L’objectif est double. Le premier consiste en une liaison entre les zones d’activité des Graviers de celle d’Innovaparc, séparées par la voie ferrée et l’A13. Le second est de rejoindre Rosny-sur-Seine en évitant le chemin par le milieu de la zone d’activité des Graviers, et donc sans encombrer le feu rouge à l’entrée de Mantes-la-Jolie.

L’ouvrage le plus emblématique est probablement un pont routier. Il franchira la voie ferrée Paris-Caen-Cherbourg à quelques mètres du petit franchissement actuel, le pont de la Harelle : ce dernier sera alors réservé aux piétons et aux vélos.

La bretelle de sortie de l’A13, au péage en direction de Rouen, sera de son côté dédoublée, avec une branche allant directement vers la zone d’activité des Graviers, jusqu’au pont de la voie ferrée. Le boulevard de la Communauté sera complètement requalifié pour être plus accueillant aux non-automobilistes.

La grande surface de bricolage Leroy merlin, située au milieu de la future voie d’accès au pont et bordant le pont de la Harelle, est déjà en train de déménager. L’entreprise n’attend plus que la délivrance d’un permis de construire pour commencer les travaux juste à côté, dans la nouvelle zone d’activité des Closeaux, où elle rejoindra les enseignes But et Fly à côté de Safran turboméca.

Il est prévu que cet énorme chantier soit soigneusement phasé, afin de limiter l’impact des travaux sur une circulation déjà très compliquée aux heures de pointe. Sollicitée par La Gazette afin de commenter ce projet, la Camy ne souhaite pas communiquer avant la fin de l’enquête publique.