Mercredi dernier, la radio mantaise LFM, « la plus féminine des radios », organisait une exposition un peu particulière, célébrant le soixante-dixième anniversaire du premier vote féminin en France. Sur les murs, on comptait quelques dizaines de photos en noir et blanc. Sur chacune figurait une femme du Mantois, avec en-dessous un mot les représentant.

Ces portraits photographiques ont aussi leurs pendants sonores. Ces derniers seront inclus toute l’année dans l’émission Portrait de femmes, diffusée trois fois par semaine. Toute la semaine, des portraits de femmes célèbres étaient également à l’antenne des émissions matinales.

« Ca nous permettait aussi d’aller à la rencontre de notre public féminin, rapporte Hakima Aya, directrice de la station. Elles ont choisi le mot qui figure sous la photo, même si nous avons évité d’avoir des doublons avec les valeurs les plus universelles sur lesquelles les femmes voulaient communiquer. »

« Je trouvais ça sympa et intéressant que ce soit par rapport au droit de vote des femmes », exprime Akila, plutôt contente devant son propre portrait. La jeune Mantaise de 28 ans a choisi le mot « force » comme symbole. « Ca va, la photo est jolie », conclut en souriant cette voisine des locaux de la radio.