« Bon, je ne regarde pas », assure Joël Mancel (DVD). Le maire de Triel-sur-Seine vient de pointer son doigt sur le premier citoyen de sa ville, inscrit sur les listes électorales et présélectionné pour être juré d’assises en 2016. En fonction de la démographie de la municipalité, une liste plus ou moins étoffée d’éventuels jurés doit être établie.

A Triel-sur-Seine, où résident environ 11 000 habitants, ce sont 27 personnes qui ont été choisies au hasard mercredi dernier. Cette procédure jugée « un peu fastidieuse » par le maire, lorsqu’elle est faite en conseil municipal, peut être effectué en quelques secondes grâce à des logiciels informatiques. Les citoyens tirés au sort seront ensuite prévenus par la mairie, avant que leurs noms ne soient envoyés à la cour d’assises de Versailles, pour un nouveau tirage.

« 1993. Ce n’est pas bon », annonce un assesseur du maire. Pour être juré, il faut en effet être âgé de 23 ans, lire et écrire le français, et ne se trouver « dans aucun cas d’incapacité ou d’incompatibilité » tels qu’énumérés dans le code de procédure pénale. Les personnes désignées ne pourront ensuite pas refuser ce devoir républicain, sauf si elles invoquent un motif valable : plus de 70 ans, maladie grave, pas de résidence principale dans le département.