Un mois pile après l’ouverture, les deux entreprises à l’origine du centre de déstockage Marques avenue tenaient une conférence de presse. Un rendez-vous où l’éclatante bonne humeur de leurs patrons semblait affirmer, plus que leurs propos, la réussite du premier village de marques inauguré dans l’Ouest francilien.

« Notre rêve était d’ouvrir à l’Ouest de Paris. Nous le réalisons vingt ans plus tard, a rappelé Alain Salzman, fondateur en 1993 de Concepts & distribution, propriétaire des centres Marques avenue et Quai des marques. La chalandise est exceptionnelle quantitativement, et qualitativement avec un revenu imposable net moyen de 35 000 €, soit 50 % de plus que la moyenne nationale.»

C’est la première fois que son groupe réalise un village de marques avec fausse rue, et non un centre commercial fermé. Les trois premières semaines, le chiffre d’affaires des 61 boutiques a été de 7 millions d’euros, pour 300 000 visiteurs. « Ce Marques avenue est l’avenir de l’enseigne. Je pense que ce sera notre centre le plus performant », a avancé Alain Salzman.

Pour l’instant, le village de marques compte 13 000 m² de surface commerciale. « Un Marques avenue à maturité, c’est 20 000 m² », a détaillé le président-fondateur. Compte tenu de ce succès initial, un agrandissement pourrait donc intervenir assez rapidement, la surface supplémentaire étant déjà disponible.