Elles sont quatre à avoir été récompensées d’une bourse de 1 000 euros, ce jeudi 11 juin. A l’issue de cette journée dédiée à l’emploi des femmes, organisée par la Communauté d’agglomération des deux rives de Seine (CA2RS), les lauréates ont présenté chacune leur engagement dans un parcours professionnel où les femmes sont peu représentées.

En présence de la maire de Chanteloup les Vignes, Catherine Arenou (DVD), qui a précisé qu’il ne fallait pas « penser la vie en permanence de façon sexuée » mais plutôt « d’une façon égalitaire », différents profils de femme sont venus récupérer leurs récompenses des mains de Philippe Tautou (LR, ex-UMP), président de la CA2RS.

Ce dernier a affirmé, à l’instar du conseiller régional Eddie Aït (DVG) également présent, la priorité de l’emploi « sur des territoires comme le nôtre », préalable indispensable aux « autres problèmes de société que l’on rencontre. » Avant de rajouter que « la femme doit être à l’égal de l’homme », également dans ce domaine.

Marwa, jeune carriéroise qui intégrera l’an prochain une classe préparatoire scientifique, s’est laissée emporter par l’émotion. Même si elle « une fille » venant d’un quartier prioritaire, elle a voulu démontrer qu’elle avait « le droit de faire des grandes études. » Engagés déjà dans le monde professionnel, les autres femmes récompensées exercent elles dans la sécurité, la peinture en bâtiment ou encore la restauration mobile.