La municipalité fait appel à la générosité du public pour restaurer le prieuré royal Saint-Louis ainsi que son enceinte, à travers un partenariat signé vendredi dernier avec la Fondation du patrimoine. Cette dernière centralisera la collecte des dons, partiellement déductibles des impôts, sur son site internet.

Cet ensemble monastique, qui remonte à 1297, a beau avoir été presque détruit lors de la Révolution, ses vestiges restent remarquables. « Ces morceaux d’histoire ont souffert du temps
et de la pollution. Ils présentent aussi de lourds désordres structuraux », indique la mairie, qui estime le montant des restaurations à environ quatre millions d’euros.

De son côté, Henri d’Orléans, le comte de Paris, avait promis d’aider à la restauration de la statue de Saint Louis, son ancêtre, retrouvée brisée un matin d’avril dans la Collégiale. Par l’intermédiaire de l’Institut de la maison de Bourbon, il sollicite ses membres afin de réunir le montant nécessaire, estimé à 3 000 €.