« Je pense que ça ne peut être qu’un bien, qui ne coûte pas cher », indique le maire Cyril Nauth (FN) d’une éventuelle baisse de 110 à 90 km/h de la vitesse maximale autorisée sur la partie mantevilloise de l’autoroute A13. La proposition émanait du maire LR de Valence (Drôme), elle a reçu cet été un accueil favorable de la ministre de l’écologie, Ségolène Royal (PS).

Elle devrait être inclue dans les mesures de lutte contre la pollution annoncées ce mois-ci par son ministère. « Les scientifiques ont prouvé que, lorsqu’on passait de 130 à 90km/h, on baissait considérablement la pollution », a-t-elle ainsi assuré sur Europe 1. Les maires des communes urbaines seront décisionnaires en la matière.

Si Cyril Nauth « reste prudent » en matière d’efficacité contre la pollution, il est favorable à la mesure pour d’autres motifs. « Je trouve ça relativement intéressant contre les nuisances sonores. Je vais aborder le sujet avec mes adjoints », confie donc le premier magistrat.