Les enfants n’ont pas été les seuls à faire leur rentrée, les élus aussi ont rejoint les bancs de leur école. Mardi 1er Septembre, Patrick Devedjian, président du conseil départemental des Hauts-de-Seine, et ses homologues Pierre Bédier (Yvelines), Sébastien Lecornu (Eure) et Patrice Martin (Seine-Maritime) ont annoncé à la presse leur future collaboration.

« Le Havre est le premier port français, il a donc vocation à alimenter la région parisienne, moteur de la croissance française », a indiqué Patrick Devedjian. Déplorant que « personne ne prend la peine d’administrer la vallée de Seine ».

Si ce territoire peut être porteur de perspectives économiques, on peut se questionner sur le bien fondé du projet en cette période de difficultés financières. « La baisse des dotations de l’État nous oblige à faire attention », a poursuivi Pierre Bédier. « On va diminuer fortement nos dépenses de fonctionnement tout en maintenant nos investissements, créateurs de croissance ».

Pour le moment, le projet n’en est qu’à ses balbutiements puisqu’aucune démarche administrative n’a été effectuée. Cette réflexion doit laisser place à un syndicat d’études : « une initiative souple et peu onéreuse », a souligné Pierre Bédier.