Mercredi dernier, plusieurs malfaiteurs ont été interpellés et conduits au commissariat de Mantes-la-Jolie. Sept personnes sont notamment suspectées d’escroqueries en bande organisée, de détention et d’usage de faux documents administratifs. Elles ont été entendues sur des faits réalisés à l’encontre de 48 victimes, des particuliers et des banques.

Les faits remontent à l’été 2014 lorsque les premières plaintes sont déposées par plusieurs clients de la Banque Postale. Après le vol de courriers contenant des chèques ou relevés bancaires, les malfaiteurs appelaient les banques en se faisant passer pour les titulaires des comptes. Ces derniers prétextaient un changement d’adresse pour demander l’envoi de nouvelles cartes bancaires ainsi que des codes confidentiels. Cela leur permettait de pouvoir retirer d’importantes sommes d’argent et d’effectuer de nombreux achats.

L’utilisation de vidéos, issues de caméras de surveillance, a permis d’identifier certains voleurs. Il s’est avéré qu’une voiture avait été louée avec une fausse carte d’identité belge. Le véhicule avait été mis sous surveillance dans le but de pouvoir repérer l’ensemble des malfaiteurs.

Lors de la perquisition au domicile de l’un des suspects, plusieurs passes de la poste ont été retrouvés. Durant la garde à vue, l’homme a expliqué avoir récupéré les passes à un ancien salarié du centre de tri de Mantes-la-Jolie, sans donné d’identité précise. Le préjudice total est estimé à plus de 123 000 euros.