Souvenez-vous de son premier passage sur le plateau de TF1, de son audition à l’aveugle, une reprise si subtile, si riche et si personnelle du titre « One Day » d’Asaf Avidan. Une prestation qui lui avait valu une standing ovation et 4 grands «Oui» de Jennifer, Florent Pagny, Mika et Zazie. C’est dans l’équipe de cette dernière qu’il avait décidé de poursuivre l’aventure, « une question de connexion et d’évidence » se souvient-il, presque nostalgique.

Talentueux, émouvant et chaleureux à souhait, il a su toucher Zazie et le public humainement et artistiquement, jusqu’au quart de finale. Et parce que toutes les belles histoires ont une fin, celle qu’il espère voir comme un tremplin pour sa carrière, s’est clôturée le 29 août dernier avec la grande tournée de l’été de TF1.

Il est désormais temps pour cet artiste originaire du Congo d’écrire les lignes de son nouveau chapitre. Un album en préparation et des concerts dont celui qu’il donnera mardi dans la prestigieuse salle de l’Espace Carpeaux à Courbevoie. Des places ont d’ailleurs été offertes aux auditeurs du live.

Sollicité et aux commandes d’une multitude de projets – artistiques et associatifs, Alvy Zamé a tout de même pris le temps de nous accorder une interview. Un moment presque intime et magique durant lequel il est revenu sur son enfance au Congo, la perte de son père – qui lui a d’une certaine manière transmis sa passion pour la musique.

Actualité oblige, il a eu envie de revenir sur l’histoire de l’immigration de sa mère, en France. Manque d’argent, crise politique, guerre civile, autant d’éléments qui l’ont poussé, par instinct de survie pour elle et ses enfants, à quitter la terre de ses origines. Quelques années plus tard, Alvy rejoindra sa mère. « Lors d’une mission en Jordanie, je me suis mis à chanter pour mes collègues d’armes et j’ai compris que c’était ce que je voulais faire de ma vie »

De l’armée à la musique, un parcours presque atypique, penseront certains ? Et pourtant, au fil des minutes passées avec Alvy, nous comprenons que son instinct, sa sensibilité, son héritage et son talent pour la musique, le guident vers une voie naturelle et évidente : partager son art avec le plus grand nombre. Donner de la joie et de l’amour, tout simplement.