Depuis cette rentrée, La nacelle est gérée en régie, directement par la Communauté de communes Seine-Mauldre. La gestion en avait été jusque-là confiée au Théâtre du Mantois. L’association et compagnie théâtrale a écrit aux anciens abonnés pour leur donner sa version des faits qui ont mené à son départ de la gestion de la structure… et donc de sa programmation, objet principal du différend avec les élus.

Le courriel dénonce la décision de reprise en régie directe, causée selon l’association par « la volonté clairement affichée d’en expulser le Théâtre du Mantois ». Il proteste également contre le licenciement d’Eudes Labrusse, son directeur, et le non-remplacement du départ de sa chargée de communication. Enfin, il déplore la dénonciation de la convention avec le Ministère de la culture et des 38 000 € de subvention annuelle qui y étaient rattachés.