La cour d’école a rassemblé les moins de 10 ans jusqu’aux plus de 80 ans. En effet, Aubergenville a célébré les 80 ans de l’école Reine Astrid, samedi matin. De nombreux curieux ont ainsi pu découvrir des visages plus ou moins familiers, disséminés parmi les photos de classe qui avaient été installées dans la cour. « Ma femme était très fière de dire qu’elle avait intégré la toute première classe de cette école », a partagé Rolland, 87 ans, dont la femme atteinte d’Alzheimer n’a pas pu faire le déplacement.

L’émotion a également touché Albert Bekkers, 80 ans, ancien directeur de l’école venu spécialement de Seine-Maritime : « Quand j’arrivais le matin, les petites me sautaient au cou ! J’avais plus l’impression d’être un grand-père qu’un directeur ». Durant cette célébration, l’histoire de l’école a été abordée tout comme l’architecture du bâtiment d’inspiration belge. Sophie Primas (LR), maire d’Aubergenville, a rappelé son attachement à cette école qui l’a vu grandir.