Michel Vialay (LR) avait quelque peu snobé le secrétaire d’État aux Sports, Thierry Braillard, lors de sa venue au Val-Fourré, le 8 septembre dernier. À cette occasion des conventions avaient été signées avec des associations sportives du territoire, dans le cadre du plan Citoyens du sport.

Le maire de Mantes-la-Jolie semble avoir repris la main sur le tissu associatif mantais, en mettant en place mercredi dernier le dispositif Citoyen dans ma ville, à destination des jeunes de 16 à 25 ans. La municipalité s’est dit vouloir « les valoriser et les responsabiliser ».

« Le concept est relativement simple. Le jeune propose un projet bénévole et va s’investir dans votre association mais il sera aussi autonome », a expliqué le directeur du service jeunesse. Après s’être engagé au minimum 20 heures au profit d’un service municipal ou d’une association, le jeune citoyen pourra bénéficier d’une aide financière, à hauteur de 280 euros maximum, pour financer son séjour « citoyen ».