Chaque année, le lycée Saint-Exupéry offre la possibilité aux élèves de terminale de pouvoir préparer le concours d’admission à Sciences Po Paris, via la Convention d’Education Prioritaire (CEP). Elle a pour but d’introduire une plus grande équité sociale dans l’accès à la prestigieuse école et de lutter contre les obstacles conduisant des jeunes issus de milieux « défavorisés » à écarter les études longues.

« Sur l’ensemble des élèves qui sont entrés à Sciences Po Paris, on a eu un abandon et un redoublement, souligne Nathalie Coste, coordinatrice du dispositif. En effet, depuis une dizaine d’années, 53 élèves ont ainsi pu intégrer la prestigieuse école via le CEP ».

« L’investissement qu’on nous demande est tout à fait gérable avec le programme de terminale, admet Ishak Afrit, en master politiques publiques à Science Po Paris. Le dispositif nous a permis d’affûter notre esprit et de le rendre plus critique. On a pu acquérir des méthodes de travail qui nous ont servi plus tard ».