En 2016 débutera le chantier visant à la création d’un troisième pont au viaduc de l’autoroute A13, au niveau de Guerville. Contre le financement de cet investissement de 47 millions d’euros, la Société des autoroutes Paris-Normandie (SAPN) a obtenu la prolongation de sa concession sur l’A13 de 2030 à 2033, indique le journal Les Echos.

Cette opération sensible, au-dessus de la voie ferrée, de la route nationale 13 et de lignes à haute tension, est lancée afin de rénover en profondeur les deux ponts existants, datant des années 60. Une intervention sans créer de nouvelles voies était en effet difficilement envisageable, compte tenu de la séparation des deux ponts et des 110 000 véhicules qui les empruntent quotidiennement.

Après la fin des travaux, estimée pour 2019, les deux infrastructures rénovées seront affectées au sens Paris-Normandie, avec chacune deux voies et une bande d’arrêt d’urgence. Le nouveau pont comprendra trois voies vers Paris et une bande d’arrêt d’urgence.