L’heure est aux gains de productivité. La mairie d’Ecquevilly a mis à disposition de Meulan-en-Yvelines son directeur général des services Frédéric Juret-Rafin. L’objectif est de pallier le manque d’une réelle expertise financière et de réaliser de sérieuses économies. A Meulan-en-Yvelines, cette organisation est l’occasion d’envisager la mise à profit d’une grande masse salariale, génératrice de dépenses. Pour sa voisine, il s’agit d’éviter de faire appel systématiquement à un prestataire extérieur. Dans un premier temps, le directeur est détaché à 65 % sur Meulan-en-Yvelines et 35 % sur Ecquevilly.

Depuis la loi portant Nouvelle organisation territoriale de la république (Notre), des communes appartenant à la même intercommunalité peuvent mutualiser des services selon une procédure administrative assouplie. « Il s’agit d’un test qui part d’une réelle volonté politique : celle de dépasser nos divergences pour le bien de nos communes », a annoncé Cécile Zammit-Popescu (SE). Quant au bilan, il est prévu tous les six mois.