Au coeur du Val Fourré, les dalles regroupant des immeubles d’habitations, des institutions publiques et le centre commercial Mantes 2, devraient connaître un important chantier de réaménagement et de rénovation, encore au stade préliminaire, à compter de 2018. Pendant les travaux, une partie au moins du marché serait transférée juste à côté.

« Nous posons les questions de la rénovation des tours en copropriété, et de la construction de logements [à l’emplacement du supermarché Val prim] afin que cela soit animé toute la journée, comme dans tous les coeurs de ville », détaille le premier magistrat mantais, Michel Vialay (LR).

Il est le coeur commercial du Val Fourré, dont six quartiers sur dix sont passés par la moulinette des rénovations urbaines. Pourtant, Mantes 2, qui sert les 22 000 habitants du quartier, a bien failli fermer au printemps, suite à un arrêté préfectoral, finalement non appliqué, obligeant à une remise aux normes de sécurité.