Le Centre de supervision urbain (Csu) a été inauguré en présence du maire de Poissy, Karl Olive (LR), ainsi que du député de la circonscription, David Douillet (LR). Situé dans les nouveaux locaux de la police municipale, rue Jean-Claude Mary, le Csu compte 14 écrans, opérationnels depuis le 1er juillet.

Lors de cette inauguration, le maire a souligné « les collaborations complémentaires efficaces » entre les deux corps de métier, à savoir la police municipale et nationale. Le Csu rend désormais plus facile la coopération. Les agents opérateurs se trouvant dans la salle de supervision peuvent rendre directement compte d’une situation à leurs homologues, localisés sur le terrain.

Pour autant, cet équipement a un coût. 260 000 euros ont été investis dans le Csu dont 60 000 euros proviennent de subventions via le Fonds interministériel pour la prévention de la délinquance (Fipd). D’ici 2017, la ville doit s’équiper de 65 caméras dont le coût total est évalué à 500 000 euros.