Après une première demi-heure assez terne et sévère dans l’engagement, le match s’est un peu animé avant la pause. À la 33e minute, Jaime Palhares a récupéré un ballon au milieu de terrain et décalé Sadibou Sylla.

Le milieu offensif a réussi à s’infiltrer dans la défense parisienne, mais sa frappe tendue est passée à quelques centimètres du poteau de Remy Descamps. La tête d’un défenseur piscicais, suite à un coup franc tiré sur la gauche par le capitaine de Fabien Raddas, a connu le même destin à la 37e minute, en passant au-dessus de la barre transversale.

C’est ensuite le capitaine de l’AS Poissy, qui a tenté lui-même de s’essayer au tir, sans plus de réussite à la 44e minute. Au retour des vestiaires, les joueurs du PSG entrant dans le match avec un peu plus d’allant, avec notamment une tête de Sessi D’Almeida à la 54e minute. Dans la foulée, Jaime Palhares contrôle un ballon a l’entrée de la surface et envoie une frappe soudaine qui vient toucher le montant droit du gardien de la réserve parisienne, avant de flirter avec la ligne de but pour finalement entrer dans le petit filet gauche (1-0, 57e minute).

À partir de ce moment du match, les joueurs de Nordine Kourichi ont commencé à procèder en contre-attaques. Yannick Mamilonne s’est retrouvé en duel face au gardien mais n’a pas réussi à rallonger son compteur but (68e min).

Tout juste entré en jeu, Malik Rouag s’est vu refuser un but pour un hors-jeu peu évident, suite à un jeu en triangle initié par Fabien Raddas. Sur un dernier débordement tout en puissance, Yannick Mamilonne parvient à centrer en retrait pour Sadibou Sylla, trop court. L’attaquant pisciacais se blesse sur cette action, et laisse sa place à Harouna Sy.