À l’occasion des élections municipales de 2014, la mairie d’Achères avait basculé de gauche (PCF) à droite (LR). Un an et demi plus tard, la municipalité désormais dirigée par Marc Honoré engage un audit financier sur la municipalité. « les raisons sont essentiellement prospectives », précisent les services de l’actuelle mairie. Avec la baisse des dotations de l’État (DGF) et le rajustement des critères permettant de bénéficier de la politique de la ville, la commune estime avoir enregistré une perte financière située entre 1,5 et 2 millions d’euros « sur même pas deux ans. »

La ville d’Achères fera donc appel prochainement « à l’expertise d’un cabinet extérieur pour savoir quelle année sera la plus difficile » en termes de gestion financière.Si la mairie affirme que les recettes de fortage destiné à la plaine d’Achères ont été utilisées dans la trésorerie de la municipalité, durant l’ancienne mandature, elle soutient que sa démarche est « dépassionnée et non politique. »