Entré pleinement en campagne depuis peu, le président de l’Assemblée nationale Claude Bartolone, tête de liste socialiste aux élections régionales en Île-de-France, a soigné son pedigree agricole aux Mureaux. Après la visite d’un maraîchage biologique à la ferme de la Haye, née en 2010 à la place d’un projet de circuit de F1, il a signé une charte d’engagement en faveur du bio.

« Ce qui est important est que ça marche dès aujourd’hui », s’enthousiasme le candidat, tenant d’une ceinture maraîchère en Grande couronne. « Vous avez commencé à vous en sortir quand ? », demande-t-il à Xavier Dupuis, agriculteur et président de la coopérative Bio val de Seine. « Dans cinq ans », lui répond-il. Un ange passe.

Claude Bartolone a également avancé son soutien aux actions des associations environnementales locales opposées aux grands projets d’aménagements en vallée de Seine, notamment routiers : « Nous serons aux côtés de tous ceux qui veulent permettre un aménagement cohérent de ce territoire. »