Situé dans le quartier du Vieux Conflans à quelques minutes à pied des quais de Seine, en bordure du Parc du Prieuré, le Musée de la batellerie et des voies navigables, installé dans le Château du Prieuré, a fait l’objet de travaux de rénovation importants, 50 ans après son ouverture à l’initiative de la journaliste et Conflanaise Louise Weiss.

Le Musée présente aujourd’hui ses collections de manière ludique et interactive, dans un bâtiment totalement restauré. Conflans-Sainte-Honorine, surplombant la confluence entre la Seine et l’Oise, a accueilli les professionnels de la batellerie pendant plusieurs siècles, jusqu’à en devenir la capitale au XIXème siècle, lors de la révolution industrielle. La vie de ses habitants restera ainsi rythmée par la vie batelière jusque dans les années 1960, et la présence des péniches comme des professionnels de la navigation fluviale s’inscrit aujourd’hui dans une forte volonté politique.

Les collections du Musée de la batellerie et des voies navigables font parties des plus complètes d’Europe
Les collections du Musée de la batellerie et des voies navigables font parties des plus complètes d’Europe

C’est d’ailleurs, le 20 juin 2015, lors du 56e Pardon national de la batellerie, qui honore chaque année le souvenir des bateliers morts pour la France, que la Municipalité a inauguré la rénovation complète du musée placé au cœur du Château du Prieuré. Une fois à l’intérieur, c’est une présentation complètement renouvelée, ludique et aérée qui attend les visiteurs. Ils pourront découvrir, à l’aide de bornes tactiles et de nombreuses maquettes, les grandes évolutions technologiques de la navigation fluviale, les prouesses d’ingénierie nécessaires à la construction des canaux, mais aussi le quotidien des professionnels des fleuves et rivières.

Dans les prochains mois, l’équipe du Musée de la batellerie et des voies navigables présentera aussi des expositions temporaires avec objets et documents extraits des archives. Ce sera notamment le cas en décembre, avec une exposition particulièrement ludique. « Grâce à ses collections et surtout à ses archives consultables sur rendez-vous, c’est une référence en France comme en Europe », se satisfait le Maire, Laurent Brosse, qui compte bien transmettre aux touristes comme aux Conflanais cette excellente réputation. Les Yvelinois riverains de la Seine et de l’Oise, si attachés au fleuve, seront donc très intéressés par la découverte de l’histoire des bateliers.

« Mener une politique culturelle globale »

Pourquoi cette rénovation complète ?

L’enjeu était de relancer son attractivité, tant auprès des Conflanais que des non-Conflanais, jusqu’aux touristes étrangers. Des bateaux de croisière font escale chaque semaine sur nos quais, l’enjeu est de les faire visiter le Musée. Avant sa fermeture pour travaux, il y avait 12 000 visiteurs annuels, l’objectif est désormais de 20 000. Cette ambition, nous devrions l’atteindre en 2016 d’après les premiers retours depuis la réouverture. L’objectif est maintenant de continuer à le faire vivre, c’est pourquoi nous travaillons sur des expositions temporaires.

Comment s’intègre le musée dans votre politique ?

Le théâtre Simone-Signoret, le conservatoire Georges Gershwin, la médiathèque Blaise-Cendrars et le Musée de la batellerie et des voies navigables fonctionnent très bien, mais indépendamment les uns des autres. L’enjeu est de mener une politique culturelle globale, qui mette en cohérence ces quatre outils entre eux, et de les valoriser ensemble, par exemple avec un guide culturel unique. L’objectif est aussi de mettre en avant Conflans-Sainte-Honorine comme la capitale de la batellerie qu’elle est historiquement, et d’en faire la porte d’entrée touristique et économique des Yvelines dans le cadre de la future Communauté urbaine Grand Paris Seine et Oise. La Seine redevient un vecteur de transport très important et Conflans doit porter cette volonté de développement économique et touristique. Beaucoup de Conflanais ont un lien familial avec le transport fluvial, ils sont fiers de leur ville et de son histoire. Nous devons être capables de la faire découvrir et de la valoriser.

Site internet : musee-batellerie-conflans.fr – Tél. : 01 34 90 39 50 – Facebook / Ville de Conflans-Sainte-Honorine