Un vent de campagne a soufflé sur le château Vanderbilt. Samedi, Eddie Aït (PS), candidat aux prochaines élections régionales, a organisé une matinée d’échanges en présence notamment de Didier Fischer (PS), conseiller régional, et Jean-Paul Huchon (PS), président sortant du conseil régional d’Ile-de-France.

Cette réunion politique s’est déroulée au sein du château Vanderbilt, lieu d’expression de la culture yvelinoise, pour rappeler qu’il s’agit d’« un secteur menacé en cas d’alternance à la région », selon Eddie Aït. Ce possible revirement génère aussi d’autres craintes. « Ce dont on a peur, c’est d’une tentative de suppression des actions mises en place en matière d’aide aux personnes âgées et à la petite enfance », a déclaré Jean-Paul Huchon.

Ce dernier a profité de ce temps d’échanges pour répondre aux questions du public, constitué principalement d’élus municipaux. Diverses problématiques ont été abordées telles que les transports et le Grand Paris. Ce projet génère des inquiétudes quant au traitement des déchets du grand ensemble sur les communes de l’axe Seine.