Le lycée Saint-Exupéry, en bordure du quartier du Val Fourré, a inauguré « officieusement » un nouveau bâtiment en présence de l’architecte, des élèves et des professeurs, jeudi dernier. Équipé d’un amphithéâtre, d’un nouveau CDI et de salles d’étude, le nouvel édifice a mis 14 mois pour sortir de terre et donne un petit air de fac à Saint-Exupéry. « Les grandes lignes étaient de créer un lieu de vie, en restructurant l’établissement avec une idée de cafétéria, où l’ensemble des lycéens se croisent », souligne Guilhem Roustan, architecte.

Le bâtiment, apparemment copié sur les structures universitaires, « donne envie de travailler et ça apporte une nouvelle dynamique », confie Ottman, élève en terminale. Ce projet, qui a coûté cinq millions d’euros au conseil régional, semble ravir l’équipe pédagogique comme les élèves. Son amphithéâtre de 140 places a été baptisé Le petit prince suite à un vote des élèves, et sa réservation est aussi accessible aux associations et autres établissements.