La mairie mantevilloise a encore connu un épisode électoral agité en ce premier tour d’élections régionales. Les délégués des listes LR et PS se sont vus interdire l’accès au bureau centralisateur des votes par Cyril Nauth (FN). C’est le sous-préfet, venu en personne, qui a débloqué la situation après une explication musclée avec le maire devant l’hôtel de ville.

« Je dépose plainte auprès du procureur de Versailles pour entrave aux opérations de vote », indique Eric Visintainer, conseiller municipal d’opposition et délégué de la liste LR. « Nous n’excluons pas de porter plainte », explique pour sa part Julie Ferry, secrétaire de la section PS mantevilloise et déléguée de la liste socialiste.

« A la suite du comportement de certains délégués lors des élections départementales, mes services ont demandé que l’apaisement règne dans ce bureau, répond le maire. La députée [PS] a été jusqu’à contacter le sous-préfet, quasiment arrivé en bonnet de nuit : ils se sont ridiculisés eux-mêmes. »