Voir en grand, voir les intérêts et les conséquences d’être lié à un projet comme le Grand Paris, est important pour une ville d’environ 15 000 habitants. Le maire, Joël Mancel (DVD), et Philippe Tautou (LR), maire de Verneuil et pressenti futur président de la Communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise, ont organisé une réunion pour expliquer les changements à venir.

« Le but est d’améliorer le développement économique et l’aménagement tout en maintenant un équilibre dans le rapport de force entre la région et les communes. Cette force réside dans la communauté urbaine », explique Eric Landot, avocat spécialisé en droit de l’intercommunalité, venu à la demande des élus.

Les enjeux économiques demeurent au centre de la réunion : l’arrivée de la communauté urbaine peut-elle être un atout pour les petites communes ? Les élus l’ont plaidé sur la scène, alors que nombre de maires des villages craignent un manque de respect de leurs pouvoirs par la nouvelle superstructure administrative.