Vendeuse, hôtesse d’accueil et aide médico-psychologique… Quelques-uns des métiers vers lesquels se tournent d’anciens élèves de l’école de la deuxième chance de Magnanville. Mercredi dernier, l’établissement a remis une attestation de compétences acquises à ceux qu’elle a accompagnés.

Fatimata vient de terminer son cursus : « J’avais quitté l’école en sixième et je ne savais pas quoi faire de ma vie ». Après un test d’entrée, qui permet à l’équipe encadrante de proposer un suivi adapté, la jeune fille a intégré l’école de la deuxième chance. Avec une rentrée par mois, les jeunes en rupture avec le système scolaire classique peuvent désormais trouver leur voie.

Au programme, une remise à niveau en mathématiques, français, bureautique et l’acquisition de connaissances générales. Ils alternent entre sessions de cours et stages en entreprises afin d’établir leur projet professionnel. Chaque année, 300 jeunes sont ainsi encadrés et 60 % finissent par accèder à l’emploi.