Mercredi dernier, peu après 9 h du matin devant le cinéma du centre-ville de Mantes, une douzaine d’hommes patientent avant l’ouverture des portes dans l’inhabituelle douceur de ce mois de décembre. Ces fans de Star wars ne voulaient pas rater la première séance du septième épisode de la série.

« Disons que j’ai malencontreusement raté mon bus pour aller au lycée », indique malicieusement Robin, 19 ans. « Comme beaucoup, je suis là ce matin pour éviter de me faire spoiler (révéler l’intrigue avant de voir le film, Ndlr) », commente pour sa part Alec, cadre supérieur de 38 ans.

Le cinéma avait mis les petits plats dans les grands pour cette sortie très attendue, et vêtu ses salariés en personnages des films. Et si les spectateurs n’étaient pas invités au déguisement pour raisons de sécurité, les enfants, eux, ne se sont pas posé la question et plusieurs petits Dark vador déambulaient…