Les trois lieux de culte musulmans du Mantois avaient rapidement répondu présents pour ouvrir leurs portes à l’appel du Conseil français du culte musulman (CFCM). A la mosquée de Limay, qui peut accueillir 800 fidèles, l’initiative a été très appréciée de la petite dizaine de curieux, dont quelques élus, venus pour la visite guidée. « Mon copain est musulman, j’ai beaucoup d’amis musulmans, c’est important pour moi de m’y intéresser et de mieux comprendre », indique Julie, une Mantaise de 24 ans.

Le président de l'association Avicenne (photo) a répondu aux nombreuses questions des présents.
Le président de l’association Avicenne (photo) a répondu aux nombreuses questions des présents.

« C’est un pas envers tous les citoyens, de quelque confession que ce soit, afin de se connaitre mutuellement, et aussi de faire connaître la mosquée, que les gens sachent ce qu’il s’y passe », confie Rachid Bellali, l’avenant président de l’association Avicenne. Elle gère ce lieu inauguré en 2011, après 15 ans de quêtes afin de financer la salle de prière, comme des salles de classe destinées à l’enseignement de l’arabe et de rudiments d’un islam « ouvert sur le monde. »