Transmettre la culture à travers une cabine téléphonique anglaise est une idée plutôt sensée. Depuis novembre, Juziers a donné un second souffle à cet objet emblématique. Offerte par la ville jumelée d’East Hoathly, des bénévoles en ont profité pour la remettre en état. Désormais, chacun peut prendre un livre en libre-service ou venir en déposer. « Ca fonctionne bien, on voit les gens se servir et les livres tourner », a noté Sylviane Massonnière, adjointe au maire en charge de la culture.