L’artiste, photographe de métier, présente ici des photographies prises en extérieur. Avec ou sans personnes dans le paysage, il joue avec la lumière naturelle et les ombres qu’elle crée. L’absence de couleur renforce les ombres et donne un côté vintage aux photos.

Romain Devoise semble avoir figé le temps. A travers son objectif, le public peut s’émerveiller sur l’architecture, la nature comme avec ses photos de la mer. L’exposition dure jusqu’au 25 janvier. Et le vernissage, qui a lieu le 22 janvier se rapproche plus de ce que nous appelons maintenant un « finissage ».

Un monde en noir et blanc - crédit photo : Romain Devoise.
Un monde en noir et blanc – crédit photo : Romain Devoise.