Une fois les vœux du président déclarés, et le projet d’une sortie sur les traces des footballeurs à Clairefontaine, Karim Lalmas, responsable filières logistique vrac produits valorisables, d’Haropa, les ports de Paris Seine Normandie, est venu résumer la situation.

Le port de Limay appartient à la ville de Paris qui a acquis de nouvelles surperficies sur lesquelles elle souhaite étendre l’activité. Sur les 130 hectares, seuls 96 % sont occupés par des entreprises.

Face à la demande des entreprises pour s’agrandir et de certaines pour y venir, les travaux pour s’agrandir débuteront en 2019. La commercialisation se déroulera par contre en 2020.