Décédé à 80 ans, le 2 janvier dernier, Pierre Soulat, a reçu un dernier hommage de la part des habitants d’Achères où il a été maire pendant 21 ans, de 1977 à 1998. Chacun y va de son anecdote : « il a envoyé un gentil mot au décès de maman », « il a marié mon fils et a permis aux enfants de lire un poème ».

Discours rempli d’émotion par Marc Honoré, maire LR, d’Achères.
Discours rempli d’émotion par Marc Honoré, maire LR, d’Achères.

Au départ, enseignant à Sartrouville et à Fontenay-le-Fleury, Pierre Soulat vient s’installer à Achères où il devient directeur. « Certes nous ne partagions pas les mêmes idées cependant notre relation était franche et courtoise. Il était un adversaire difficile ayant un sens aigu de la dialectique, rappelle Marc Honoré, maire LR d’Achères. Grâce à lui, la ville a eu réelle évolution et surtout a acquis un lycée. » Les souvenirs laissés sont principalement tournés sur l’importance qu’il a donnée à la culture pour valoriser sa ville.