Il a beau être mécontent du planning, il rappelle sa satisfaction que 14 millions d’euros aient été débloqués pour supprimer le passage à niveau de la gare : « Je ne voudrais pas que ce soit mal interprété ». Le maire PCF Eric Roulot a néanmoins écrit à SNCF Réseau, et fait voter une motion par son conseil municipal, tandis que les commerçants ont pétitionné.

« Ce que nous avons demandé, et que les commerçants demandent, est la fermeture du passage fin 2017 », lorsque deux nouvelles voies de passage de la voie ferrée auront été réalisées dans le cadre de la création de logements sur les ex-terrains de l’usine Solex. Dans sa réponse, SNCF Réseau semble prêt à l’ouverture anticipée de la voie de passage réservée aux véhicules légers.

« Nous avons un peu tapé du poing sur la table, on discute sur le timing », explique l’édile. Dans le cadre de ces chantiers, la gare doit également connaître des travaux pour améliorer son accessibilité aux automobilistes comme aux personnes à mobilité réduite.