Que de questions autour de la notion de perdre : perdre son temps, perdre quelqu’un, perdre un objet, se perdre dans ses pensées, etc. Et finalement quelle réponse apporter si ce n’est celle de se perdre pour mieux se retrouver.

Le spectacle de Sébastien Barrier mélange les dessins de Benoît Bonnemaison-Fitte et la musique de Nicolas Lafourest. Sébastien Barrier invite, rassure et accueille le public devant une feuille blanche de neuf mètres par trois. Cette dernière se pare des dessins de Benoît Bonnemaison-Fitte qui traduisent les mots : écriture, pictogramme, dessin. Ces pensées s’entrechoquent, s’enlacent, se rencontrent, se croisent avec un fond musical de Nicolas Lafourest. Le tout sera saupoudré par l’humour de Sébastien Barrier. Le plein tarif est de 15 euros 50, pour plus d’informations www.theatredelanacelle.fr.

Crédit photo : ©Angélique_Lyleire