Le « Misanthrope » de Molière a trouvé sa suite grâce à Jacques Rampal et son spectacle « Célimène et le cardinal ». L’histoire concerne Alceste devenu cardinal qui cherche à sauver l’âme de Célimène. Cette dernière est une dame de la cour qui est devenue une vraie brebis égarée depuis qu’elle s’est éloignée de la cour et s’est mariée avec un bourgeois.

L’interprétation de Gaëlle Billaut-Danno donne à Célimène tous les traits de caractère d’une femme résolument moderne. Quant à Pierre Azema, il transforme Alceste en homme contemplatif et puissant. Le plein tarif est de 20 euros et les réservations se font sur www.theatre-simone-signoret.fr.

Crédit photo : © FRANK HASCOUET