Un projet immobilier pas comme les autres est en train de naître à Saint-Cyr-en-Arthies, en pleine campagne vexinoise. Loin du lotissement traditionnel, il propose aux futurs propriétaires ou locataires de participer à la conception même du projet. Les maisons, elles, sont groupées par hameaux de deux à sept logements, dont les habitants peuvent mutualiser des espaces communs.

Une dizaine de familles sont déjà impliquées dans cette démarche participative coordonnée par le Parc naturel régional du Vexin français. Une douzaine de futurs acquéreurs sont donc encore invités à se manifester pour intégrer le processus de co-construction de ces habitations d’architecte sur-mesure, à la conception et à la réalisation les plus écologiques possibles.

Les maisons sont groupées par hameaux de deux à sept logements, dont les habitants peuvent mutualiser des espaces communs.
Les maisons sont groupées par hameaux de deux à sept logements, dont les habitants peuvent mutualiser des espaces communs.

« L’idée est de retrouver ce qui faisait les villages d’antan, avec l’aspect écologique d’une consommation moindre d’espace, mais aussi dans un esprit de partage pour que les gens se parlent entre eux, explique Patrick Gautier, responsable de l’aménagement au Parc naturel du Vexin français. Ca permet aussi de faire des économies. »

L’on retrouve ces motivations variées chez les premiers participants. Certains sont plus attachés à l’écologie de la conception ou aux économies du quotidien possibles. D’autres sont séduits par le partage induit par le regroupement des maisons en hameaux et la construction collective des maisons. « Nous avons des gens venant de tous horizons, avec des ambitions différentes mais complémentaires », résume Patrick Gautier de cette belle aventure humaine.

Une aventure pour toutes les bourses

Selon la situation de chacun, les partenaires du projet de l’éco-hameau du Champ Foulon proposent différentes solutions pour les futurs habitants, chaque îlot d’habitation regroupant des personnes ayant choisi des modes de financement similaires. Quelque soit leur décision, les futurs habitants sont intégrés à la conception de leur logement et bénéficient d’une assistance technique tout au long du processus, jusqu’à la livraison de la maison.

Les bâtisseurs choisiront probablement la possibilité de construire en auto-promotion. Pour ceux qui souhaitent juste devenir propriétaires sans implication directe dans les travaux, deux choix sont proposés : une accession libre à la propriété, ou une accession sociale en cas de moyens plus limités. Enfin, même sans revenus suffisants pour pouvoir prétendre à une accession à la propriété, habiter l’éco-hameau est réalisable en devenant, après construction, locataire du bailleur social Val d’Oise Habitat.

Se déplacer malin

De nouvelles possibilités de transport sont explorées afin de permettre aux futurs habitants de l’éco-hameau du Champ Foulon de se déplacer le plus facilement possible. Il est envisagé l’intégration à un réseau d’autopartage de voitures électriques, et la mise en place d’un covoiturage local entre habitants de l’éco-hameau et du village.Est également étudiée la création d’une station de covoiturage du réseau Covoit-ici, développé par le Parc naturel régional du Vexin et d’autres partenaires.