Les Yvelines ont été choisis pour la 7e année consécutive. « Pour notre ville, cela permettra de mettre en avant la politique touristique que nous souhaitons instaurer avec le Grand Paris Seine & Oise (GPSO) », explique Laurent Brosse, maire (LR) de Conflans-Sainte-Honorine et 5e vice-président en charge du développement touristique au GPSO.

La ville se sent impliquée pour que la venue des cyclistes et du public soit la plus attractive possible. « Avec les différentes associations sportives, nous avons organisé plusieurs activités. La Muay Thaï Attitude a programmé un flash mob (trad.foule éclair) avec les habitants et les visiteurs par exemple »,
précise Bruno Lakehal, délégué au sport. Certains pourront pendant ce temps, aller faire marquer leur vélo au stand du Vélo qui roule ou encore visiter l’exposition de vélos collector mise en place par ASO.

Enfin le point d’orgue de cette manifestation sera le prologue qui aura lieu dimanche 6 mars. Le prologue est une course contre la montre individuelle qui est disputée avant la course par étapes. Son classement compte pour le général. Le départ s’effectuera sur les quais de Seine, au niveau de la place Fouillère. Les coureurs termineront leur course rue Anatole-France. Avant le départ du prologue, le maire se lancera à côté d’autres cyclistes amateurs, à 9 h 30, pour inaugurer le parcours. « Nous allons montrer ainsi l’identité forte de la ville », confie Laurent Brosse.

Pour être la plus accueillante, la ville a dû faire quelques aménagements de voiries ou investir dans la signalétique qui sera réutilisable. « Nous avons eu un budget de 140 000 euros cependant cela nous a coûté en tout 93 000 euros », précise le maire satisfait des économies qui ont été réalisées. En effet, les coûts comprennent aussi le repas des bénévoles, les dédommagements auprès des associations, tout ce qui touche à l’événementiel comme la communication.

Tout doit être parfait ou presque pour mettre la ville en avant puisqu’elle sera visible dans plus de 70 pays grâce à la diffusion du prologue. « Nous souhaitons mettre en avant toute la vallée de Seine. Certains cafés ont prévu des produits adaptés pour l’occasion, tout comme certains pâtissiers ou restaurants italiens », précise Laurent Brosse fier de l’investissement de ses concitoyens. Les sportifs comme le public seront donc accueillis à grandes pompes.