Quatre jeunes qui fumaient dans le bus avaient pris à partie un chauffeur de bus. En s’interposant, le médiateur avait été sorti du bus et s’était fait violenter. A la suite de cet incident, une enquête a été ouverte pour essayer de déterminer les auteurs de ces violences en réunion. Des images vidéo ont permis aux enquêteurs d’identifier trois personnes, originaires de Carrières-sous-Poissy et Conflans-Sainte-Honorine. Mardi dernier, la police nationale est partie arrêter ces jeunes âgés entre 19 et 20 ans. Lors de l’audition, les agresseurs auraient reconnu les faits. Toutefois, l’ensemble des protagonistes aurait minimisé l’épisode violent. Ils ont été déférés devant le parquet de Versailles samedi, en vue de répondre de leurs actes.

Photo : Illustration.