La ville a renouvelé le contrat qui la lie à Suez pour le service de l’eau potable. Ce nouveau contrat porte sur 10 ans pour un chiffre d’affaires cumulé de 25,4 millions d’euros et devrait permettre aux pisciacais d’alléger leur dépense liée à l’eau. « C’est un moment important car nous avions annoncé le souhait de faire baisser le prix de l’eau sans faire baisser la qualité du service », apprécie Karl Olive, maire (LR) de Poissy.

Dans les nouveautés de ce contrat donc, une négociation à la baisse du prix de l’eau de l’ordre de 10 %, sur la partie production d’eau potable (NDLR : qui représente 46 % du prix total de la facture pour le client) : « Par exemple, pour un foyer ayant une consommation annuelle de 120 m³, la facture va passer de 214 euros par an à 193 euros », assure Gilles Boulanger, directeur régional de Suez environnement.

« Poissy est un client exigeant. Nous avons dû nous remettre en question et offrir un certain nombre de services intéressants », ajoute Gilles Boulanger. Parmi ceux-ci, la mise en place de la télérelève d’ici 18 mois pour l’ensemble des compteurs pisciacais, qui permet un suivi en temps réel à distance de la consommation de l’eau, une facturation qui correspond au volume d’eau réellement consommé et un relevé du compteur sans nécessité de présence au domicile.

Suez s’est aussi engagé à faire bénéficier aux pisciacais d’une eau adoucie avec une teneur réduite en calcaire dès le 1er juillet 2018, « ce qui va permettre aux foyers de réaliser une économie estimée à 120 euros par an sur les coûts induits,  », affirme le directeur régional de Suez environnement.

Suez part en guerre contre les fuites d’eau

A travers ce renouvellement de contrat, Suez s’est aussi engagé à intensifier sa lutte contre les fuites d’eau. Dans les mesures prises, Suez va notamment installer 150 capteurs sur le réseau capable de transmettre le bruit de potentielles fuites détectées, afin que 100 % des canalisations soient sous surveillance permanente.

La ville va aussi être découpée en quatre secteurs distincts pour suivre plus efficacement les performances hydrauliques du réseau et réagir ainsi plus rapidement en cas de fortes variations de débit sur l’un des secteurs. Grâce à ces actions, Suez estime pouvoir économiser près de 70 000 m³ d’eau par an.

Arrondir sa facture pour participer à des projets solidaires

Le nouveau contrat pour le service de l’eau potable s’est vu doté d’un volet solidaire. Poissy et Suez mettent en place le dispositif : arrondi sur facture d’eau. Avec ce projet, les usagers du service public de l’eau se voient offrir la possibilité d’arrondir leur facture à l’euro supérieur pour faire des micro-dons en faveur de l’accès à l’eau.

Suez ajoutera de son côté 1 euro par an et par client à ce dispositif dont les sommes collectées seront reversées à des associations pour financer des projets sélectionnés par la Ville. Poissy lancera fin 2016 un appel à projets auprès des associations en faveur de l’accès à l’eau en France et à l’international.