En novembre prochain, la droite française se choisira un candidat pour les élections présidentielles lors de primaires ouvertes à tous. Dans les Yvelines, l’ex-président du conseil départemental Alain Schmitz (LR) est en charge de leur organisation. Des 10 candidats officiellement déclarés, dont le député yvelinois Jean-Frédéric Poisson (PCD), Alain Juppé (LR) et Bruno Le Maire (LR) se sont déjà attiré l’appui déclaré de plusieurs maires. Mais c’est sans compter sur une présence éventuelle de Nicolas Sarkozy, pas encore officiellement candidat.

Alain Juppé semble avoir un peu d’avance sur ses adversaires. L’un des ses proches, le maire de Châlons-en-Champagne Benoîst Apparu (LR), était mercredi dernier à Poissy. Le nouveau maire Karl Olive (LR), fervent juppéiste, lui a montré les locaux de la police municipale avant une réunion avec les comités de soutien locaux. Il avait déjà accueilli Alain Juppé en septembre dernier pour un meeting. Le mois dernier, son homologue de Conflans-Sainte-Honorine, Laurent Brosse (LR), est devenu président du comité de soutien départemental à Bruno Le Maire. « Nous avons besoin d’un renouvellement », prônait-il alors pour expliquer son choix.