Le château de Jambville, propriété des Scouts et guides de France, était exclusivement chauffé au fioul.

Samedi dernier, élus locaux et responsables de l’association ont inauguré la nouvelle chaufferie bois, un investissement de 800 000 euros. Il fait suite à d’autres travaux d’envergure, de l’isolation des fenêtres à la mise en accessibilité handicapé de l’intégralité des bâtiments du domaine de 54 hectares.

Cet équipement doit assurer au minimum 80 % de la production énergétique nécessaire « quand il fait très froid, ce qui est souvent le cas à Jambville », note le concepteur du système, provoquant les rires des connaisseurs. « Nous avons mis beaucoup de choses en place pour que cette maison devienne un outil d’éducation à l’environnement », se réjouit pour sa part Jérôme Aucordier, le directeur du centre, mentionnant le potager bio qui alimente la cantine scolaire.

Côté municipalité, Jean-Marie Ripart, « maire de 600 habitants, et parfois de 20 000 » (lors des jamboree, Ndlr) comme le décrit le directeur, se félicite surtout de la bonne collaboration avec le château. En effet, ce dernier fait aujourd’hui office de cantine comme de centre de loisirs pour les enfants de la commune.