Pièces lumineuses et couloirs aérés, le commissariat des Mureaux est flambant neuf. Vendredi dernier, Bernard Cazeneuve (PS), ministre de l’intérieur, est venu inaugurer les nouveaux locaux situés sur l’avenue Paul Raoult, en face du quartier des Bougimonts.

A cette occasion, plusieurs personnalités politiques étaient de la partie à l’image de Valérie Pécresse (LR), présidente du conseil régional d’Ile-de-France, Sophie Primas (LR), sénatrice-maire d’Aubergenville, et François Garay (DVG), maire des Mureaux.

Après presque deux heures de visite, François Garay a d’abord pris la parole lors d’un discours durant lequel il a souligné « le fruit d’efforts communs ». S’il s’est réjoui de l’aboutissement de ce « projet de plus de 30 ans », il a formulé une requête destinée au représentant de l’État afin que les anciens locaux puissent revenir à la ville. Il souhaite pouvoir en disposer pour les tranformer en logements.

Pour autant, cette inauguration n’a pas su faire l’unanimité. Jean-Marie Tétart (LR), député-maire de Houdan, a été « choqué » quant au « peu d’anticipation pour en avertir les invités ». Il semblerait que les élus n’aient été prévenus que deux jours avant.