La Maison de voisinage accueille l’exposition « Le son de vies » du 25 avril au 13 mai. A travers vingt clichés de la photographe Sophie Lemesle, le spectateur assiste à la dernière édition des Jeux mondiaux des transplantés qui se sont déroulés l’été dernier en Argentine. « Ces jeux sont ouverts à toutes les personnes greffées depuis plus d’un an sans limite d’âge, explique Fabrice Dunon, président de l’association « Pars, cours, vis », à l’origine de cette exposition itinérante. La série de photos reprend tout ce qui se passe pendant l’événement : l’aspect sportif, mais aussi un moment de partage et de rencontre. »

Avec l’exposition « Le son de vies », l’objectif est de montrer qu’ « après une greffe, on peut retrouver une vie normale et même faire du sport, indique Fabrice Dunon. Mais aussi d’amener les personnes à se poser des questions sur le don d’organe. » Chaque cliché est accompagné d’un flash-code qui permet de voir, sur son téléphone, une vidéo de la personne prise en photo. L’entrée est libre aux heures d’ouverture de la Maison de voisinage et le vernissage, accompagné d’une conférence sur le don d’organe, aura lieu le vendredi 29 avril à 17 h 30.

Crédit photo : LEMESLE SOPHIE