Samedi, la vraie star, c’était Jocelyne Triadou. Le maire d’Achères, Marc Honoré (SE), a inauguré en sa présence le nouvel espace sportif qui porte désormais son nom. A cette occasion, Gérard Larcher (LR), président du Sénat, a fait le déplacement pour rendre un hommage à la première femme française championne du monde de judo.

Si Gérard Larcher (LR) a souligné « l’enfant d’ici qui n’a jamais oublié ses racines », l’édile de la ville à quant à lui révélé « le talent remarquable » de cette Achéroise. Un talent qui l’a semble-t-il hissé haut et qui lui vaut aujourd’hui encore l’admiration de tous.

L’ensemble des habitants, passionnés sportifs et pratiquants amateurs, sont venus nombreux pour tenter d’approcher l’intéressée. Jocelyne Triadou ne pouvait faire un pas sans être sollicitée pour des autographes ou autres selfies. « Cet hommage est avant-tout un clin d’oeil à toute ma famille et la fidélité d’une ville par rapport à une famille achéroise », a-t-elle précisé de façon tout à fait humble.