Sans surprise, le couperet est tombé pour le FC Mantois. Le club de foot ne bénéficiera pas de subvention cette année de la part de la mairie. « j’ai indiqué publiquement qu’il était très difficilement envisageable de verser des subventions à une association qui traîne la mairie devant la justice », a indiqué Cyril Nauth, le maire (FN) de Mantes-la-Ville.

L’édile fait ici référence à la décision du FC Mantois de porter devant le tribunal administratif la baisse des subventions, perçues de la part de la ville au cours des deux années précédentes ; pour ne pas avoir versé des subventions similaires à celle de 2013, suivant la convention triennale signée entre le club et la mairie de Mantes-la-Ville en 2013. Le maire de la Ville, Cyril Nautl, a cependant laissé entendre que le club pourrait retoucher des subventions « s’il n’y avait plus cette procédure ». Et d’ajouter « ma porte reste ouverte, on peut imaginer une autre issue, pas pour 2016 mais pour 2017. »

Tour à tour, les trois oppositions de la ville ont pris la parole pour signifier leur opposition à l’arrêt des subventions pour le FC Mantois. « Ce club est important pour la ville, et les liens social et sportif. Grâce à eux, on est fière d’entendre parler de Mantes-la-Ville, a estimé l’ancienne maire socialiste, Anette Peulvast-Bergeal. Cette suppression des subventions est regrettable vu les résultats du club. »