D’habitude, dans ces classes, les élèves sont mineurs. Vendredi dernier, ils étaient nettement plus âgés :
une soixantaine d’enseignants du Mantois, des écoles primaires aux lycées, présents pour des ateliers animés par d’autres collègues.
Ils sont consacrés aux changements pédagogiques induits par le numérique, des outils logiciels ou matériels à l’environnement de travail en ligne.

« Beaucoup d’enseignants sont dans une dynamique de changement de posture. Les outils numériques permettent de travailler de manière différenciée selon les élèves », rapporte David Latouche, conseiller spécialisé du rectorat de Versailles. L’institution organisait ce forum d’échange à Mantes-la-Jolie pour la troisième année consécutive.

« Tout ce qui est numérique touche beaucoup les élèves », estime Marie, enseignante mantaise et intervenante d’un des ateliers.
« Tout ce qui est numérique touche beaucoup les élèves », estime Marie, enseignante mantaise et intervenante d’un des ateliers.

Les enseignants présents sont favorables aux outils numériques, des tableaux interactifs aux tablettes, encore relativement rares dans les établissements. « Tout ce qui est numérique touche beaucoup les élèves, estime ainsi Marie, enseignante à l’école mantaise Louise de Vilmorin et l’une des 150 « ambassadeurs du numérique » de l’académie de Versailles. Nous leur montrons une autre façon de l’utiliser, qu’ils ne connaissent pas forcément, mais apprennent très vite. »