Le réaménagement de la place Fouillère entre en concertation. Annoncée comme la première grande opération du programme de mandature, la plus importante modification sera l’inversion de l’espace où se trouve actuellement le parking avec celui où se trouve le marché. « L’objectif est de renforcer le lien entre la ville et la Seine, explique Laurent Brosse, maire (LR) de la commune. Nous voulons embellir la place, en refaire un lieu de vie et dégager la vue sur le fleuve depuis les terrasses. »

Si le principe d’inversion du marché et du parking est « incontournable », d’après Laurent Brosse, la municipalité met le projet en concertation pour « recueillir les attentes des conflanais ». Et le maire d’ajouter, « Nous ne partons pas en voulant imposer le projet : on a les idées de départ et on attend les retours ».

Parmi ces idées de départ : « maintenir le nombre de places de parking et trouver des espaces de stationnement ou d’arrêt pour les cars » ; « préserver le nombre d’emplacements sur le marché » à voir « en fonction de la demande » ; et « refaire les terrasses des deux côtés de la place Fouillère ».

L’équipe municipale souhaite que l’accessibilité des commerces pendant les travaux soit maintenue et sait qu’il s’agira d’un point « important pendant la concertation, assure Laurent Brosse. il faudra faire au mieux sur le planning »

Grâce à ce projet, la municipalité veut aussi retravailler l’entrée de centre-ville afin de « la marquer pour les conflanais et les touristes en bateaux ». « En amont et en aval de la place, ça a déjà été refait, précise l’édile. C’est le dernier endroit à finaliser alors que c’est le plus central. »

Concernant les arbres situés sur la place des Tilleuls, où se trouve actuellement le marché, « ils sont très malades », assure Charles Prélot, adjoint à l’environnement. Nous avons fait un diagnostic et ils sont en mauvais état phytosanitaire. Nous allons affiner ce diagnostic mais il se peut qu’on ne puisse pas les garder. » Laurent Brosse assure cependant que « quoi qu’il arrive, nous replanterons des arbres ».

Le début des travaux est projeté en mars 2017 pour une durée estimée entre 12 et 18 mois. Pour un coût « estimé pour l’instant à 4 millions d’euros, cofinancé par la ville et la communauté urbaine GPSO », indique Laurent Brosse.

La concertation avec les conflanais va débuter le dimanche 29 mai par une rencontre-échange lors du marché des quais. Suivie de deux ateliers les mardis 14 juin et 5 juillet. Et se conclura en septembre par la présentation du bilan de la concertation. Les conflanais qui souhaitent s’inscrire peuvent envoyer un courriel à conflansdemain@mairie-conflans.fr