Le syndicat mixte ouvert Yvelines numériques avait été créé en décembre dernier, il est aujourd’hui opérationnel avec l’adhésion de neuf des treize intercommunalités yvelinoises. Elles participeront à hauteur de 25 % aux 74 millions d’euros à la charge du Département pour déployer le très haut débit fixe dans la zone d’intiative publique. Cette dernière est composée de 158 communes, soit 110 000 prises (contre 590 000 prises en zone d’initiative privée, Ndlr), et le déploiement du très haut débit y est estimé à 110 milllions d’euros au total.

« Avoir tout le monde autour de la table est une garantie de réussite des projets. Et l’Etat demande, avant de donner des contributions, que les collectivités territoriales se constituent en pôle d’expertise », justifie Laurent Rochette, chef de mission numérique au conseil départemental des Yvelines.

Ce syndicat mixte permettra également le déploiement de la fibre optique dans des zones d’activité non desservies en fibre par le conseil départemental (qui couvre 68 des 118 zones d’activité yvelinoises, Ndlr), et de divers services publics. Ces branchements devront cependant être intégralement financés par les intercommunalités concernées.