« Pas à pas, mais pas sans toi ». Tel est le mot d’ordre du Secours catholique pour souffler sa 70e bougie. Un slogan pris au pied de la lettre, mercredi 25 mai, par l’équipe locale de Limay-Vexin qui a organisé une marche fraternelle pour relier le Centre d’Accueil pour Demandeurs d’Asile (CADA) de Porcheville à celui de Gargenville.

Ce même jour dans les Yvelines, une dizaine d’actions variées ont été mises en place par les différentes équipes locales pour fêter les 70 ans de l’association. « Ici, nous faisons une marche de la fraternité pour donner l’occasion aux gens de prendre la parole, montrer l’étendue de nos actions et surtout être ensemble », explique François Paget, délégué départemental du Secours catholique.

Personnes accompagnées, bénévoles, donateurs, salariés, etc ; ils étaient une quinzaine vêtus de leurs blousons blancs, à parcourir les 5,5 kilomètres séparant les deux CADA. Ensuite, dans la salle paroissiale de Gargenville, 70 proches de l’association ont partagé le repas du midi avant de prendre le bus pour rejoindre Triel-sur-Seine, où les équipes locales de la vallée de Seine ont passé une après-midi festive.